Information

Il est de notre devoir de bien vous informer sur le bronzage en cabine

8 réponses aux questions les plus demandées à propos du bronzage

En quoi consiste le rayonnement ultraviolet?

3% du spectre solaire est invisible. Le reste, formé de rayons visibles infrarouges, regroupe 3 types de rayons: UVC, UVB et UVA.

Les rayons UVC
Courts, ils sont filtrés par la couche d'ozone atmosphérique. Les hôpitaux les utilisent pour stériliser le matériel opératoire.

Les rayons UVB
Moyens, ils stimulent la production de mélanine dans l'épiderme.

Les rayons UVA
Plus longs, ils peuvent atteindre les couches inférieures de la peau (couche capillaire du derme).

Grâce à une technologie des plus sophistiquées permettant un savant dosage de rayons UVA et UVB, les lits de bronzage simulent la radiation solaire en minimisant les risques d'érythème et d'insolations communément appelés "coups de soleil".

Qu'est-ce que le bronzage?

La capacité de développer un bronzage est influencée par la prédisposition de chacun. Toutefois, le processus est le même pour tous.

Au contact des UVB, les mélanocytes produisent la mélanine, des pigments bruns qui s'agglutinent autour des noyaux des cellules de kératine protégeant ainsi l'ADN. L'épiderme s'épaissit et forme un bouclier naturel contre les surexpositions.

Puis les UVA oxydent et foncent la mélanine déterminant ainsi le degré de bronzage. Celui-ci s'estompe progressivement lorsque les cellules de l'épiderme émigrent vers la surface de la peau, aux 28 jours environ.

Bronzer à l'extérieur ou à l'intérieur, est-ce pareil?

Bien que le rayonnement ultraviolet s'apparente dans les deux situations, on ne peut jamais prévoir exactement l'intensité d'un bronzage pris à l'extérieur en raison de facteurs changeants: heure du jour, temps de l'année, altitude, ennuagement, pollution, vent, déplétion de la couche d'ozone, proximité de l'équateur, agents réflecteurs, etc.

En salon, les résultats sont contrôlés, donc prévisibles.

Quels avantages comporte le bronzage?

La vitamine D3 produite par les rayons UVB aide à maintenir dans l'organisme un sain niveau de calcium et de phosphore lesquels contribuent à prévenir le rachitisme et l'ostéoporose ainsi que d'autres affections physiques et cutanées. Dr. Alan B. Fleischer a démontré en clinique qu'ils peuvent soulager le psoriasis.

Des recherches approfondies suggèrent même que l'exposition solaire joue un rôle crucial dans la prévention voire l'inhibition de certains cancers tels ceux du sein, de la prostate, des ovaires, du côlon et du sang (réf.: "Beneficial effects of sun exposure on cancer mortality" by Gordon Ainsleigh, Preventive Medicine, 1993).

D'autre part, quel Nord-américain n'a jamais frôlé de dépression saisonnière lorsqu'arrive février? Les médecins traitent ce désordre affectif avec une lumière intense laquelle empêche le cerveau de produire l'hormone mélatonine qui agit comme sédatif sur l'organisme.

Enfin, une pigmentation progressive et modérée demeure la meilleure protection naturelle contre les agressions solaires de vacances prises en plein air ou en plein hiver.

Ses désavantages?

Des données scientifiques suggèrent que la surexposition chronique au soleil sans protection adéquate (ex.: filtre) peut engendrer des dommages cutanés permanents tels le vieillissement prématuré de la peau, la croissance de taches et kératoses qui peuvent s'avérer précancéreuses ou l'apparition de dermatose basale squameuse, forme de cancer qui, si décelé tôt, est curable.

Consultez un dermatologue si vous observez des changements dans la forme de vos grains de beauté ou si une plaie refuse de se cicatriser.

Les facteurs de risques favorisant les cancers de peau sont:

  • l'hérédité;
  • les personnes qui auraient abusé du soleil;
  • les individus à faible pigmentation, chez les rouquins et les blonds à teint laiteux;
  • les composés de goudron, créosote, d'arsenic et/ou radium lorsque côtoyés régulièrement;
  • l'usage du tabac et les diètes riches en gras.

Peut-on associer bronzage et mélanome?

Bien que certaines études suggèrent une corrélation entre des coups de soleil intenses et le développement de mélanomes malins, d'autres études démontrent une relation inverse.

Dans un article paru dans l'International Journal of Cancer en 1989, des chercheurs canadiens confirmaient avoir remarqué une incidence moindre de mélanomes chez les travailleurs oeuvrant le plus souvent à l'extérieur de même qu'une plus grande concentration de ce type de cancer dans les régions les moins ensoleillées.

D'où la conclusion qu'une exposition constante et modérée s'avère bénéfique. Une étude clinique menée auprès de 2 000 patients a démontré qu'il n'existait aucun lien entre le mélanome et l'exposition solaire ("Occupational and Malignant Melanoma of the Skin". D.F. Austen et P. Reynolds).

Comment évaluer un salon de bronzage?

Arbore-t-il un certificat confirmant que le personnel a suivi le cours de formation reconnu par l'ASBQ?

À votre première visite, le conseiller identifie votre type de peau. Il en existe 6, le premier étant le plus pâle, le sixième étant le plus foncé. Il s'informe de vos récents antécédents en matière de bronzage et remplit votre fiche client.

Il vous fournit des lunettes protectrices opaques avec fenêtres et insiste pour que vous les portiez.

Le conseiller vous suggère un appareil et un temps d'exposition correspondant à votre pigmentation actuelle. La durée de la séance est contrôlée par une minuterie. Il vous avise que les séances doivent être espacées d'au moins 48 heures.

Il s'enquiert si vous prenez des médicaments et vous énumère les agents photosensibilisants contre-indiqués afin de prévenir toute réaction allergique adverse: psoralen, diurétiques, pilules contraceptives, tranquillisants, antibiotiques, médicament pour la haute pression, agrumes, céleri, cosmétiques, certains savons et filtres solaires, etc.