Information

It is important for us to get you well informed about tanning salons

Tanning does not put you in danger!

Note: Sorry, this article has not yet been translated.

Nous tenons tous à notre peau, nous la protégeons, nous la nourrissons et nous faisons tout pour en prendre soin afin de rester jeunes le plus longtemps possible. Avec toute cette attention que nous portons à notre peau, est-ce que nous devrions vraiment éviter les cabines de bronzage? Nous avons entendu toutes sortes de commentaires à propos des salons de bronzage, mais nous croyons bon de séparer le vrai du faux à propos du bronzage en cabine.

Le bronzage fait vieillir la peau.

Si le bronzage est planifié intelligemment, non. Si on applique une bonne crème et qu'on a juste le nombre de séances nécessaires, c'est très bénéfique. L’erreur est d'augmenter trop vite notre temps de bronzage. Ce qu’on doit faire, c'est commencer par des visites de sept à huit minutes dans une 100 watts toutes les 48 heures pendant deux semaines. Ensuite, on augmente son temps d'exposition d'une minute par visite, en réduisant ses visites à une ou deux par semaine.

Les rousses devraient éviter les cabines de bronzage.

Non, pas du tout. Avec une crème adaptée qui stimulera les mélanines, il n'y a aucun danger. Toutes n'ont pas le même degré de résistance aux rayons. Les personnes aux yeux bleus, les blondes et celles qui ont des problèmes de santé liés à la peau, eczéma et psoriasis, ont tout intérêt à se faire bronzer de temps en temps.

Aller régulièrement dans la cabine donne de l'énergie.

C'est vrai. Il s'agit un peu de luminothérapie et c'est excellent pour la santé physique aussi. La vitamine D fait du bien aux os. Plusieurs personnes me sont envoyées par des dermatologues parce qu'elles souffrent d'acné au visage et au dos. J'ai des cas d'arthrose et d'arthrite aussi. Certains viennent pour des douleurs musculaires au dos. Il y a un aspect curatif associé aux salons de bronzage.

N'allez pas au salon, ça donne le cancer!

Non. Des études américaines faites par l'Université de Harvard démontrent que le bronzage est bon pour prévenir les cancers, et non les déclencher. Le bronzage prévient les cancers du côlon, de la prostate, du poumon et de l'utérus.

L'idée, c'est d'éviter de faire peler sa peau. On ne doit surtout pas se brûler au troisième degré, parce que c'est directement lié au cancer de la peau. Aussi, on doit éviter de mettre de l'huile. D'ailleurs, Santé Canada est en train de retirer du marché ce type de produit. Vous savez, les chauffeurs de taxi, simplement en déposant leur bras sur la porte de leur voiture, ont énormément plus de chances de développer un cancer de la peau que les adeptes des cabines.